Oui vous l’avez sans doute remarqué, cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas écris sur la SNCF. Il faut dire que la période de confinement a été très intense et difficile pour le secteur du tourisme et notamment pour le chemin de fer français. La SNCF ne faisait circuler que très peu de trains durant cette période, principalement pour le personnel ayant besoin d’assurer le service minimum, ainsi que pour le transport de patients du coronavirus. Je tiens personnellement à remercier la SNCF et le personnel ayant permis ces circulations de trains.

Mais le sujet qui nous intéresse ici est tout autre. En effet, alors que la SNCF tente de se relever de cette crise économique dans laquelle elle a été plongée par la COVID-19, l’un de ses syndicats les plus célèbres a publié un préavis de grève pour la rentrée en septembre 2020.

À lire aussi : Greve SNCF janvier 2020 – les actualités en continu !

Les trains SNCF touchés par la grève du 17 septembre 2020

Vous vous en doutez, de nombreux trains à travers la France entière vont être supprimés en raison de cette mobilisation et ce mouvement de grève.

Pour le moment, la SNCF n’a pas encore communiqué les trajets et trains touchés. La compagnie assure que des prévisions des circulations seront publiées 1 à 2 jours à l’avance, directement sur le site de la SNCF. 

Ces prévisions ont été publiés. Découvrez les maintenant !

Tout d’abord, il faut savoir que selon le Ministre des transport, cette grève devrait être de « faible ampleur ».

La SNCF a quant à elle déclaré qu’il y aurait un léger impact sur les réseaux ferroviaires Intercités et Transilien. Le trafic y sera « quasi normal ».

Pour être précis, voici les trains Intercités qui seront assurément supprimés ce jeudi 17 septembre 2020.

  • Intercités de jour : Paris – Clermont-Ferrand  : les trains 5977 et 5954 sont supprimés,
  • Intercités de nuit : Rodez – Paris : les trains 3755 et 3754 sont supprimés.

Autrement, les TGV circuleront également presque normalement. Pour les TER, il y aura certainement « quelques adaptations dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur». À l’international, il n’y aura certainement pas, ou très peu de perturbations, qu’il s’agisse du réseau Eurostar, Thalys ou encore Lyria.

Pour faciliter votre mobilité durant les grèves, pensez à la solution Tictactrip ! Vous ne connaissez pas ? Découvrez là sans plus attendre !

Un préavis de grève pour le mois de septembre 2020

Cette annonce a dû bouleverser de nombreuses personnes comme l’a pu l’être le gouvernement français à l’image de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie. Celui-ci s’exprimait le samedi 29 août sur France Inter en rapport à cette annonce assez… inattendue : J’ai du mal à comprendre qu’on lance un appel à la grève à la SNCF alors que nous venons d’éteindre 35 milliards d’euros de dettes de la SNCF et que chacun sait (…) qu’il y aura dans le plan de relance – le Premier ministre le précisera la semaine prochaine -, des investissements massifs dans le transport ferroviaire». 

C’est en effet une annonce très surprenante de la part de la CGT – Cheminots alors que le gouvernement vient tout juste d’aider la SNCF a se relever en lui ôtant une belle épine du pied : 35 milliards d’euros de dette. Le syndicat le plus célèbre de la SNCF souhaite faire valoir différents droits et met en avant différentes requêtes concernant les conditions de travail des salariés de la SNCF en contexte de pandémie mondiale. Nous y reviendrons plus en détails par la suite.

Ballon CGT - préavis greve septembre 2020

Ce qu’il faut noter, c’est bien cette date : le jeudi 17 septembre 2020. La grève SNCF aura alors lieu plus précisément entre le mercredi 16 septembre 2020 à 20h et le vendredi 18 septembre 2020 à 07h55. Les syndicats concernés par cette action de grève SNCF sont les suivants :

  • La CGT,
  • la FSU,
  • Solidaires,
  • les organisations de jeunesse : Fidl, Unef, MNL et l’UNL.

Cependant, les types d’actions qui seront engagés pour cette grève restent encore inconnus. Ils seront définis au cas par cas «selon des modalités à définir dans les secteurs professionnels et les territoires (grèves, manifestations, rassemblements, etc.)» d’après Le Figaro

Mais quelles peuvent bien être les raisons d’un tel préavis de grève SNCF dans le contexte actuel économique et sanitaire compliqué que vivent les français en ce moment ?

Les revendications des syndicats pour la grève du 17 septembre 2020

Les deux principales requêtes émises par la CGT et étant à la source de cette grève SNCF à venir sont les suivantes :

  1. La réduction du temps de travail en contexte de pandémie mondiale dû au COVID-19,
  2. La gratuité des masques pour les collégiens, lycéens et étudiants et ce, en quantité suffisante (ainsi que pour la population). Pour les professionnels comme les salariés SNCF, c’est à l’entreprise de fournir ces masques de cette façon.

Le communiqué de la CGT aborde également plus précisément l’organisation du travail dans ce contexte de crise sanitaire : « La réduction du temps d’exposition également nécessaire induit de discuter de l’organisation, des conditions de travail et réduction du temps de travail. » Ces revendications s’accompagnent d’une condition : la non-baisse des salaires malgré la demande de réduction du temps de travail.

Aussi, le communiqué dénonce plusieurs points sociaux : « Il est urgent d’augmenter les salaires, les traitements, les pensions et les minimas sociaux.
Il est également temps d’en finir avec les aides publiques de toute nature dont bénéficient de grandes multinationales sans contrepartie et contrôle d’utilisation. »

 

Vous trouverez ci-dessous le tweet officiel de la CGT contenant également le lien vers le communiqué de presse en question. 👇

Les autres perturbations attendues pour cette grève de septembre 2020

Le vendredi 11 septembre, le PDG de la SNCF : Jean-Pierre Farandou  a pris la parole sur RTL concernant ce mouvement de grève : en disant qu’il avait du « mal à comprendre » ce mouvement de grève, notamment « dans le contexte sanitaire, économique et social ». il pense également que « que cette grève sera finalement assez peu suivie ».

Découvrons ensemble quels sont les risques de perturbations entrainés par ce mouvement de grève.

Ce mouvement de grève prévu pour le 17 septembre 2020 est interprofessionnel et risque d’impliquer bon nombres d’autres secteurs.

En effet, voici les autres secteurs d’activités qui seront potentiellement touchés par le mouvement de grève lancé par la CGT :

  • Transport urbain

Dans les villes, les transports urbains risquent également d’être touchés par le mouvement de grève. Les bus, tramways et métros seront donc susceptibles d’être impactés suite à la mise en grève des chauffeurs mais également de par les mouvements de grèves et les itinéraires définis.

  • Transport aérien

Déjà en fin d’année dernière pour les grèves de décembre 2019, le syndicat USAC-CGT avait aussi appelé les contrôleurs aériens à suivre le mouvement de grève. Ceux-ci pourraient alors être présent pour cette grève interprofessionnel de septembre 2020. Cela n’est pas encore sûr, affaire à suivre !

  • Les écoles et l’enseignement

Pour l’enseignement, il est certain qu’il y aura grève ! En effet, le syndicat SNES FSU de l’enseignement secondaire a déjà relayé l’appel à la mobilisation de la CGT sur son propre site.

  • Les soignants

L’Union syndicale CGT de l’Assistance Publique, l’Usap-CGT, a également invité l’ensemble des professionnels de santé du public et du privé à participer à cette journée de mobilisation.

La raison ?

La CGT souhaite, avec ce mouvement de grève, condamner le plan de relance du gouvernement et la politique sociale qui selon eux : « vise exclusivement à relancer la machine à profit ». Ce syndicat dénonce également que : « le gouvernement continue sa destruction des services publics et de notre système social, mettant en œuvre une série de mesures régressives dans l’intérêt du patronat et des plus riches.».

J’espère vous avoir expliqué au mieux les raisons de cette grève et je reste à l’affût des informations pour vous en faire un condensé des plus précis possible. En attendant, tentez de vous organiser (télétravail par exemple), pour votre journée du 17 septembre et éviter d’être touché directement par cette grève SNCF.

À noter : il s’agit d’une grève à l’échelle nationale. L’ensemble de la France Métropolitaine risque d’être touchée par les perturbations entraînées. La grève est aussi interprofessionnelle et peut toucher tous les secteurs d’activité.

Catégories : Actualités

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet