L’aiguilleur SNCF se spécialise dans le bon fonctionnement des voies ferroviaires. Il se charge de garantir la sécurité et la régularité des trains. Pour être aiguilleur SNCF, il faut avoir un certain niveau d’étude et suivre une formation donnée. Voici quelques informations utiles à connaître sur le métier d’aiguilleur.

Qu’est-ce qu’un aiguilleur SNCF ?

L’aiguilleur est un métier ou une profession en rapport direct avec la sécurité ferroviaire. L’aiguilleur SNCF est cette personne qui a la responsabilité d’assurer la libre circulation des trains de passagers ou des trains de marchandises sur la voie ferroviaire.

Son rôle principal est de mettre tout en place pour donner les différents signaux aux conducteurs de train. C’est lui qui utilise les signaux pour faire arrêter un train par exemple. Il est de sa responsabilité que le trafic ferroviaire soit fluide.

tgv sncf en gare

En effet, il a aussi la responsabilité de protéger les agents de sécurité qui travaillent dans le milieu ferroviaire. En même temps qu’il est responsable, il a un supérieur qui est un agent de circulation ferroviaire. De nombreux critères entrent en jeu pour devenir un aiguilleur SNCF.

Comment faire pour devenir aiguilleur SNCF ?

Il faut obligatoirement suivre deux formations pour obtenir un diplôme, dans le but d’exercer le métier d’aiguilleur à la SNCF. Vous aurez à faire une formation qui dure huit mois. La première formation est pour les personnes qui veulent obtenir un titre d’aiguillage ou aiguilleur du rail. Il faut avoir le baccalauréat pour envisager de faire cette formation.

En effet, c’est l’équipe de la SNCF qui se charge de donner cette formation. On y trouve des cours théoriques donnés dans le centre de formation de la SNCF qui se trouve en province ou dans l’Île-de-France. Quant à la formation pratique, elle se passe dans le centre même de circulation ferroviaire, toujours situé en Île-de-France. Le diplôme est toujours fourni par la SNCF.

À voir absolument !  Remboursement SNCF : les démarches au cas par cas

Ensuite, on a la deuxième formation qui vise à devenir un agent de transport et d’exploitation en milieu ferroviaire. C’est aussi une formation qui se déroule en deux volets : théoriques et pratiques. Vous devez avoir un Bac + 1. Elle se donne aussi en île-de–France, mais celle-ci se fait sur douze mois.

À la fin de la formation, vous devez aussi faire des stages en alternance pour valider votre diplôme. Comme tout travail mérite un salaire, les aiguilleurs de la SNCF sont payés en fonction d’un certain nombre de conditions.

Le salaire d’un aiguilleur SNCF

L’aiguilleur SNCF touche environ 1311 à 2133 euros (source) par mois. Il peut même toucher diverses primes et indemnités qui ne sont pas comptabilisées dans le salaire mensuel brut. Les primes sont souvent données aux aiguilleurs qui ont travaillé de nuit, les jours fériés, et même les week-ends. Si vous êtes engagé en tant qu’aiguilleur à la SNCF, vous serez payé pendant les mois de formation que vous avez suivie.

Cependant, si vous venez de commencer le travail, vous allez toucher par mois 1300 à 1500 euros. C’est le salaire brut pour débutant avec un niveau de Bac simple à Bac + 2. En fonction de vos horaires, vous pouvez envisager de toucher 200 euros en prime à chaque fin de mois. Selon la grille tarifaire des salaires des aiguilleurs, le salaire évolue au fil des années. Ce qui veut dire que, si vous avez plus d’expérience, votre salaire augmentera aussi.

Toutefois, le salaire dépend du poste obtenu. Le salaire minimum obtenu est de 1750 euros pour un aiguilleur avec de l’expérience. Pour les aiguilleurs qui ont une bonne expérience et qui occupent un poste élevé, le salaire s’élève à 2033 euros. Ainsi, pour toucher à ce salaire, en tant qu’aiguiller, il faut avoir des compétences données.

À voir absolument !  Grèves SNCF : les solutions alternatives pour continuer à se déplacer

Les compétences et qualités requises pour être aiguilleur SNCF

Pour trouver un poste d’aiguilleur SNCF, vous devez posséder des compétences et qualités adéquates. L’aiguilleur SNCF doit avoir des qualités relationnelles et pédagogiques. Il doit être rigoureux dans son travail.

Il est important qu’il soit autonome et avoir bien évidemment un esprit d’analyse, car le travail d’aiguilleur demande un sens d’organisation et de responsabilité bien définies. Avec toutes ses compétences, il doit pouvoir être capable de remplir les missions qu’un aiguilleur SNCF doit remplir.

Quelles sont les missions que doit remplir un aiguilleur SNCF ?

Un aiguilleur de la SNCF doit s’occuper de programmer les différents itinéraires des trains à l’aide des aiguilles et des signaux. Il doit mettre en place le protocole de sécurité avant le départ des trains. Aussi, il doit surveiller, si les trains passent sur la bonne voie. L’aiguilleur travaille depuis un poste nommé poste d’aiguillage.

Il se charge de coordonner en temps réel la circulation et alerter le conducteur de train quand il y a un problème. Enfin, on peut dire que c’est grâce aux aiguilleurs SNCF que le maximum de sécurité en réseau de fer est présent. Ils fournissent un bon travail de façon méthodique.

Catégories : Astuces

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet