Si tu lis ces lignes, c’est que tu es un passionné ou un usager de la SNCF, la Société Nationale des Chemins de fer Français. À travers notre site, tu as pu en savoir plus sur les dernières actualités du rail en France et t’informer sur les différents mouvements sociaux en cours ou à venir. Mais connais tu si bien le groupe SNCF et ses filiales ? Aujourd’hui, dans cette article, plongeons nous au coeur du groupe et de ses activités.

Le groupe SNCF, c’est avant tout le ferroviaire en France

Nous n’allons pas te surprendre en disant que le coeur de métier de la SNCF reste le ferroviaire. En effet, la société possède de nombreux pions sur l’échiquier du ferroviaire français, mais également à l’international ! Intéressons nous d’abord au territoire français en voyant les différents types de compagnies appartenant à la SNCF.

1. TER, l’offre de transport régionale

Si tu voyages régulièrement avec le groupe SNCF dans votre région, cet acronyme ne t’est pas inconnu. TER, pour Transport Express Régional, est une marque utilisée pour le transport en région. Ainsi, la SNCF et les différentes régions ont conclu un partenariat pour assurer les transports de voyageurs sur leur territoire. En d’autres termes, la région décide des offres disponibles sur son territoire et la SNCF met en application ces offres de voyage.

Au total, 7 500 TER circulent chaque jour et transportent 900 000 voyageurs quotidiennement. Notons que l’offre TER de la SNCF ne se limite pas qu’au train. Certes, ce réseau compte 350 lignes, mais il existe également 200 lignes de bus qui sillonnent le territoire régional au service des passagers. Ainsi, le bus représente 24% de l’offre de transport régional, soit 53 millions de cars.km ! Il est donc important de le mentionner dans le calcul des TER.

groupe SNCF
Chaque jour, 900 000 voyageurs empruntent les TER à travers la France

2. Transilien, le réseau pour l’Île de France

Autre marque du groupe SNCF pour le transport régional en France : Transilien. Ce nom, dévoilé par la compagnie en 1999, constitue l’offre de transport régional en Île de France uniquement. Il regroupe 15 lignes de trainà savoir les RER (A, B, C, D, E), les lignes H, J, K, L, N, P, R, U, mais également les tramways T4 et T11. Un travail de titan puisque Transilien transporte à lui seul 3,2 millions de voyageurs par jour et totalise 1 300 kilomètres de réseau !

Même s’il représente une des activités principales de la SNCF, Transilien souffre aujourd’hui d’une mauvaise image auprès des voyageurs. Trains bondés et vétustes, pannes et retards fréquents, manque d’informations voyageur et manque d’entretien des rails et des rames, le réseau est à bout de souffle. La survie de Transilien passera par une hausse des moyens accordés et une rénovation en profondeur des lignes existantes.

groupe sncf
Le réseau Transilien compte 15 lignes, soit près de 1 300 kilomètres de réseau !

3. Intercités, les trains pour voyager confortablement

Créés en 2006 par la SNCF, les Intercités désignent les trains français « moyenne distance ». En d’autres termes, les rames de cette flotte ne se cantonnent pas aux régions et les usagers peuvent voyager entre deux villes éloignées comme Nantes et Bordeaux ou Mulhouse et Paris. Depuis la fusion des entités Corail, Téoz et Lunéa, Intercités est une marque qui regroupe l’ensemble des trains classiques « moyenne distance » circulant de jour, comme de nuit.

L’avenir autour de ces lignes de train demeure incertain. En effet, les régions doivent gérer 17 lignes jusqu’en 2020, la SNCF 6 lignes. Cependant, seules deux lignes de nuit resteront actives jusqu’à cette date, les autres sont vouées à disparaître. De plus, l’ouverture à la concurrence progressive des lignes Intercités en 2022 changera également la donne. Seules deux lignes sont pour le moment fixées : Nantes – Bordeaux et Nantes – Lyon.

groupe SNCF
Les trains Intercités permettent de rallier les grandes villes françaises via le réseau classique

4. TGV, le train le plus rapide du monde !

C’est l’activité phare du groupe SNCF, et même le fleuron du ferroviaire français. Lancé en 1981, le service TGV totalise aujourd’hui 535 rames de train en circulation et plus de 100 millions de voyageurs par an. L’un de ses points forts est sa capacité à rouler sur les lignes classiques, ce qui lui permet de desservir le plus de destinations possibles. Ainsi, il est désormais possible de rejoindre Bordeaux, Nantes, Lille, Strasbourg, Lyon ou Marseille en un éclair depuis Paris.

Depuis maintenant 37 ans, le TGV a su évoluer au fil des années en proposant des rames à deux étages, des trains plus rapides, mais également de nouveaux services à bord pour rendre le voyage plus confortable, comme le Wi-Fi ou une application pour commander son repas depuis son smartphone. Notons que le nom de la flotte va progressivement changer d’ici 2020 pour inOui afin de préparer au mieux l’ouverture à la concurrence sur les lignes françaises.

groupe SNCF
Lancé en 1981, TGV compte aujourd’hui 535 rames et 100 millions de voyageurs par an !

5. Ouigo, le TGV low cost signé SNCF

Voici venir le dernier né du groupe SNCF : les trains Ouigo. Ces rames low-cost ont été lancées en 2013 par la compagnie dans le but de concurrencer l’avion et relancer la fréquentation des TGV qui était en baisse. Ainsi, il est possible d’obtenir des billets pour ces trains low-cost à partir de 10€ pour se rendre dans de nombreuses villes françaises comme Montpellier, Lyon, Lille, Strasbourg, Nantes, Rennes ou encore Bordeaux.

Lancée initialement entre Marne La Vallée et Marseille, l’offre s’est progressivement étoffée pour voyager sur tout le territoire. Cependant, comme pour les compagnies aériennes low cost, tout bagage supplémentaire est facturé si l’usager dépasse la limite d’un bagage et d’un sac autorisé. De plus, le billet de train est à imprimer soi-même, ce qui contraint à arriver au moins 30 minutes avant le départ du train.

groupe SNCF
Il est possible de trouver des billets Ouigo pour 10€ !

Qu’en est-il du groupe SNCF à l’international ?

Penser que les activités du groupe SNCF se cantonnent à la France serait une erreur. En effet, la compagnie transporte également des voyageurs hors des frontières à travers plusieurs compagnies ferroviaires qu’elle détient majoritairement ou en petite partie. Ceci a été rendu possible à l’aide de partenariats signés entre plusieurs sociétés à travers l’Europe.

Si tu souhaites te rendre aux Pays Bas ou en Belgique en train, tourne toi vers les rames labellisées Thalys, marque détenue à 60% par la SNCF. À noter qu’il existe également une offre low-cost pour partir à Bruxelles en train pour pas cher. Elle se nomme Izy et propose des trajets pour seulement 20€ ! Seul petit bémol, le peu de trajets proposés (1 ou 2 AR par jour).

Pour l’Allemagne, il est possible d’utiliser les trains Thalys, mais aussi le TGV ou l’ICE. Cette offre se nomme Alleo et est proposée conjointement par la DB (société de transport allemande) et la SNCF. L’offre inclut des trajets entre Paris et Francfort, mais aussi depuis Paris vers Stuttgart et Munich. Il est également possible de se rendre à Francfort depuis Marseille.

groupe SNCF
France et Allemagne sont représentés ici avec un TGV et un ICE

Partir en Suisse avec la SNCF ? C’est possible grâce à Lyria, qui est détenue à 75% par la compagnie ! À toi Genève, Lausanne, Berne et Bâle au départ de Paris ou Marseille… D’ailleurs, si tu voyages en train en Italie avec la compagnie NTV, sache que la SNCF y est actionnaire. Elle est aussi présente sur les trajets vers Turin et Milan sous l’appellation SNCF Voyages Italia.

Enfin, la SNCF fait également voyager des trains dans d’autres pays d’Europe grâce à ses filiales. C’est le cas notamment du Royaume-Uni avec la très célèbre compagnie Eurostar, qui exploite des rames capables de voyager sous la Manche. On peut également citer l’Espagne, où elle est présente par le biais de l’entreprise Elipsos ou encore l’Autriche avec WestBahn.

Le groupe SNCF, ce n’est pas que le train !

Nous avons vu que le groupe SNCF avait pour métier principal le transport de voyageurs par le train. Néanmoins, ce n’est pas le seul moyen de transport utilisé par la compagnie, qui propose également d’autres alternatives à ce mode de transport pour voyager en France et en Europe.

Tout d’abord, une alternative très connue se nomme Ouibus, une marque bientôt rachetée par Blablacar. Depuis la loi Macron en 2015, autorisant une concurrence directe avec le rail, la compagnie s’est bien développée et a étoffé son offre à travers la France. À noter qu’elle propose également des liaisons vers Londres, Bruxelles et Amsterdam.

De plus, la SNCF s’est lancée en 2014 dans un service de covoiturage baptisé IDVROOM. La particularité de ce service est qu’il base son offre sur le covoiturage entre le domicile et le lieu de travail des covoiturants. Bien évidemment, d’autres destinations sont proposées. Ce service fut très demandé principalement lors des grèves ayant eu lieu l’année dernière.

Enfin, sache que la compagnie gère également de nombreux réseaux de transports en commun grâce à sa participation dans la société Keolis. Cela lui permet d’avoir une présence forte partout dans le monde. À noter que jusqu’à 2012, le groupe SNCF traversait la Manche, entre Calais et Douvres à l’aide de bateaux estampillés SeaFrance !

groupe SNCF
Un exemple d’utilisation du réseau Keolis, ici à Stockholm

Pour réserver tout ça, je fais comment ?

Avec toutes ces offres, proposées par le groupe SNCF et ses concurrents, difficile de s’y retrouver. Le site Oui.SNCF, anciennement « Voyages SNCF », est le site de réservation de la SNCF, qui permet de trouver son billet de train (TER, Intercités ou TGV) ou de bus au meilleur prix. Ce service propose également de réserver son voyage en covoiturage de manière simple et de planifier votre trajet sereinement en tenant compte des correspondances.

Une autre alternative consiste à faire appel à un comparateur de voyages, qui regroupe tous les tarifs de la SNCF et d’autres compagnies en une seule page. Nous te conseillons Tictactrip, un outil qui permet de comparer les prix entre les bus, trains et covoiturage ! Ainsi, toutes les offres seront présentées en toute transparence. Libre à toi de choisir !

Catégories : Actualités

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

1 commentaire

À la découverte des histoires les plus insolites de la SNCF - Grèves SNCF · 18 juin 2019 à 11 h 14 min

[…] régulièrement des informations sur les mouvements sociaux à venir ainsi que sur la SNCF et ses activités. Aujourd’hui cependant, nous avions envie de vous proposer un article décalé pour fêter […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet