La SNCF a fait sa rentrée ? Ça tombe bien, votre blog Grèves-SNCF n’a pas pris de congés ! Cette année encore, nous allons continuer de vous proposer chaque mois un point complet sur les actualités SNCF qu’il ne fallait pas rater. Aujourd’hui, focus sur ce mois de septembre qui fut riche en enseignements, notamment avec le mouvement social qui a entraîné des perturbations à la SNCF. Allez, on ne perd pas plus de temps, c’est parti !

Actualités SNCF : les trains changent

Quand CAF contre-attaque, Alstom capitule

Nous l’évoquions déjà dans les actualités SNCF du mois d’août comme une simple rumeur, mais c’est désormais officiel : le constructeur espagnol CAF remporte la mise concernant le renouvellement des trains Intercités ! En effet, la SNCF a confirmé au cours de ce mois de septembre la commande de 28 trains à CAF (75 au maximum) pour un montant total de 700 millions d’euros, au grand dam d’Alstom, pressenti pour remporter l’appel d’offres.

Pour l’entreprise française Alstom, fournisseur du TGV, c’est un véritable coup dur, en dépit du lobbying exercé pour remporter le marché. En effet, ces trains sont importants car ils font partie des trains d’équilibre du territoire (c’est à dire des lignes importantes du réseau ferroviaire français). Cependant, cette victoire pour CAF permettra de créer 250 emplois dans l’usine de Bagnières de Bigorre (65) et rappelle que la concurrence existe bel et bien en Europe.

L’Autotrain, c’est (définitivement) terminé !

En suspens depuis le mois d’avril, le service Autotrain de la SNCF a reçu un énième contrecoup ce mois ci. Sa fin vient ainsi d’être confirmée pour le 15 décembre 2019, mettant fin à 60 ans d’histoire. Étant très utilisé grâce à l’essor de l’automobile, le service a progressivement décliné dans les années 2000/2010 pour être lourdement déficitaire. Face à ce manque d’attractivité, la SNCF a décidé de supprimer ce service, non rentable pour elle.

Pour rappel, l’auto-train était un service créé par la SNCF pour permettre aux usagers des trains (généralement des trains de nuit) d’emporter avec eux leur voiture. Après un exercice 2017 assez catastrophique, la compagnie ferroviaire française avait décidé dans un premier temps de réduire le nombre de ses liaisons (en se focalisant sur le Sud-Est de la France), avant de supprimer définitivement le service (et c’est bien dommage…).

Des trains à hydrogène sur des lignes TER ?

Et si les trains à hydrogène étaient le futur des trains SNCF ? C’est en tout cas le souhait de l’actuel patron de la compagnie ferroviaire française, Guillaume Pépy. En effet, en août dernier, le numéro 1 de la SNCF a confirmé qu’il souhait commander 15 trains fonctionnant à l’hydrogène à Alstom (et non CAF 😉), dans l’optique de les faire rouler d’ici deux ans. Ces rames devraient remplacer les trains diesel roulant encore sur certaines portions du réseau.

Concrètement, le but de cette commande de train est d’assurer la transition énergétique de la compagnie et de faire face à la raréfaction du diesel. Ainsi, ces rames à hydrogène seraient moins polluantes, ne rejetant principalement que de l’eau. Pour l’instant, cette commande ferait office de test, et devrait venir renforcer le parc de régions comme l’Occitanie  la Normandie ou encore le Grand Est. Tests concluants ? Affaire à suivre…

actualités sncf

Actualités SNCF : des erreurs d’aiguillage…

Couacs en série sur le Paris – Clermont Ferrand

S’il y a bien une ligne qui défraye la chronique et agite les actualités SNCF, c’est bien la ligne Paris – Clermont Ferrand ! En effet, cette ligne se retrouve régulièrement dans les journaux, non pas pour sa ponctualité et son service irréprochable mais pour ses retards et des billets toujours plus chers. De plus, de nombreuses pannes se produisent sur le matériel, ce qui provoque la grogne des usagers et les voyageurs du quotidien.

Par exemple, seuls deux trains sont sans arrêt de Clermont-Ferrand à Paris, ce qui est trop peu au goût des habitués de la ligne. De plus, le Wi-Fi promis sur la ligne n’est pas toujours opérationnel, ce qui empêche certains professionnels de travailler. Mais le point noir de la ligne, c’est sans doute les retards qui gangrènent le réseau, allant parfois jusqu’à trois heures. Il y a donc urgence pour cette ligne majeure (et sinistrée) de la SNCF.

Les tunnels du RER E sont-ils pollués ?

Souvenez-vous : l’été dernier, la SNCF était contrainte de fermer le tunnel du RER E entre Magenta et Haussmann Saint Lazare afin d’y effectuer des travaux de modernisation et d’extension du réseau. Cependant, en plus de réouvrir les voies une semaine trop tard, la compagnie ferroviaire a laissé un petit cadeau aux voyageurs : une pollution anormalement élevée dans les tunnels, ce qui a provoqué la colère des syndicats.

En se basant sur des prélèvements effectués par le groupe Apave, la CGT pointe du doigt des niveaux supérieurs au seuil d’alerte fixé à 80 microgrammes : jusqu’à 105 microgrammes par mètre cube de PM10 sur les quais de la station Magenta. La CFDT en a remis une couche, exigeant les « vrais chiffres » de ces niveaux de particules. Cependant, la SNCF a assuré que les voyageurs et les agents n’étaient pas en danger, les tunnels ayant été nettoyés comme il faut.

Le Paris – Orléans plusieurs mois en travaux

Alors que certaines petites lignes ferment, d’autres se doivent d’être rénovées pour garantir la sécurité et le transport des voyageurs dans des conditions optimales. C’est le cas de lignes comme Lyon – Saint Étienne ou encore Paris – Orléans, l’une des lignes les plus impactées par les travaux. Cette dernière va d’ailleurs subir treize semaines de travaux, qui vont s’étaler du mois de septembre jusqu’à mi décembre (à temps pour Noël 😉) !

Concrètement, les travaux de la ligne Paris – Orléans consistent à renouveler les voies sur le tronçon et de moderniser le réseau. Ceci a pour conséquence la fermeture complète de la ligne certains week-ends entiers (remplacée par des autocars), mais également une baisse du trafic durant certaines heures, une voie sur deux étant fermée à la circulation. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous rendre sur le site du TER Centre.

actualités sncf

L’actualité de la SNCF en bref

Bientôt un nouveau PDG à la tête de la SNCF

Çe sera la fin d’une ère. Après presque 12 ans passés à la tête de la SNCF, Guillaume Pépy va passer le flambeau de la présidence. Après de nombreuses tractations (et des rumeurs comme quoi il allait peut-être rempiler), un nom se détache de la liste des prétendants : Jean-Pierre Farandou. Selon certains médias, il aurait été choisi par le président Emmanuel Macron en personne pour prendre les commandes de la compagnie ferroviaire.

Pour la petite histoire, Jean-Pierre Farandou est actuellement président de Keolis, une filiale de la SNCF. Il a également passé une grande partie de sa carrière au sein de la compagnie ferroviaire, et a même été le PDG de Thalys pendant 5 ans. Si tout se passe bien, sa prise de fonction devrait intervenir au 1er Janvier 2020, et il devra composer avec de chantiers comme la réforme du ferroviaire français et le changement de statut de la SNCF.

Une grève SNCF massive a paralysé le réseau

C’est l’actualité la plus marquante de ce mois de septembre : la grève à la SNCF du 24 septembre 2019 ! Et pour cause, cette grève a été majoritairement relayée par les syndicats de cheminots, ce qui a entraîné une forte mobilisation partout en France. L’élément de désaccord ? La future réforme des retraites et son système universel par points, qui doit notamment reculer l’âge de la retraite des salariés et revoir le calcul des trimestres.

Avec un appel à la mobilisation très suivi, de nombreux trains furent impactés par cette journée de perturbations. Point noir du réseau : la région Île de France et ses Transilien, qui ont circulé au ralenti lors de cette journée de grève. On recensait en moyenne 1 train sur 2, même en heure de pointe, voire même 1 train sur 3 sur certaines lignes comme le RER E. Une grève qui pourrait reprendre de plus belle en décembre (avec la RATP), restez connectés.

La Gare du Nord à Paris, élément de discorde

La pilule ne passe pas. Après un appel d’offres émis en 2017 par la SNCF pour rénover et agrandir la Gare du Nord, un projet a été présenté et devrait s’achever pour 2024. Poussé par le groupe Auchan, il doit revoir entièrement l’agencement de la gare et la façon de gérer les flux de voyageurs. Cependant, si ce projet se trouve dans les actualités SNCF, c’est qu’il y a une raison, et pas des moindres : il ne fait pas l’unanimité, bien au contraire.

Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent actuellement contre ce projet, qui prévoit la création d’un centre commercial au sein de la gare. Les voyageurs devraient donc passer par ce centre avant de pouvoir accéder à leur train, impensable donc. Cependant, les créateurs de ce projets se sont défendus, prétextant que ce modèle existe déjà dans de nombreuses gares françaises, comme celle de Paris Saint Lazare. Qui aura le dernier mot ? Réponse d’ici peu…

L’info insolite du mois

Pour terminer notre article, voici venir une information assez insolite qui nous vient de Meudon, dans la région parisienne. Restituons un peu le contexte : un couple de meudonnais habite en bordure d’une voie SNCF. Pour accéder à leur maison et pour regagner la ville, il doit emprunter un sentier qui longe cette voie. Cependant, depuis le 19 août, la SNCF a entrepris des travaux sur la ligne, dont refaire un mur. Au grand dam du couple…

En effet, pour effectuer ces travaux, pelleteuses et autres engins de chantier doivent utiliser ce sentier. Malheureusement, quand ils sont en action, ils occupent l’unique accès à la maison du couple. C’est ainsi qu’il doit rester souvent bloqué chez lui, car il lui est impossible de sortir à cause de ces travaux (qui doivent durer jusqu’à décembre) ! Du côté de la SNCF, on assure avoir bientôt terminé le mur en question. Affaire à suivre…

actualités sncf

C’est ainsi que se termine notre rétrospective des actualités SNCF de ce mois de septembre. Si vous avez des questions ou que vous souhaitez nous partager une actualité omise, l’espace commentaires est à vous ! N’oubliez pas de partager cet article et de nous suivre sur les réseaux sociaux. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage, en espérant que la SNCF sera clémente avec vous… 🙂

Catégories : Revue de presse

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet