Comme à chaque fin de mois, votre blog préféré Grèves SNCF vous propose une revue des actualités SNCF qui ont marqué une période donnée. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux informations du mois de juillet et entraîné des perturbations à la SNCF ! Ce n’est pas tout, vous découvrirez aussi que les voyages SNCF ont été également impactés pour d’autres raisons. Allez l’article va partir, attention au départ 🙂

Les actualités SNCF marquées par la météo

La canicule n’a pas épargné la SNCF ce mois ci…

En juin dernier, la France était en proie à un épisode caniculaire qui a fortement affecté le trafic des trains SNCF. Cependant, une nouvelle canicule a touché le pays et a une nouvelle fois mis à mal le réseau, au plus grand désespoir des voyageurs concernés. D’ailleurs, l’épisode fut tellement rude que la SNCF a conseillé à ses clients de reporter leurs trajets et a remboursé les voyageurs qui ont annulé leur trajet, du jamais vu…

Parmi les incidents majeurs, on peut citer l’immense panne à la Gare du Nord de Paris, qui a entraîné de nombreux retards et annulations. De plus, la circulation dans le secteur de Paris Est fut également fortement perturbée, à la suite de l’incendie d’une sous station électrique à Noisy Le Sec (93). En conséquence, le trafic fut perturbé et les passagers ont du finir leur trajet à pied le soir de l’incendie… Des conditions qui laissent songeur 🙁

…et les intempéries non plus !

Les vagues de fortes chaleurs se terminent souvent de la même manière : par des orages. On est pas expert en météo, mais la plupart du temps, ces intempéries font beaucoup de dégâts. C’est le cas de la voie ferrée à proximité de Saint-Jean de la Maurienne, qui a subi un glissement de terrain, provoquant une coulée de boue assez importante sur la voie, suffisamment importante pour interrompre totalement le trafic !

Le problème dans tout ça ? Cette ligne est stratégique pour la SNCF car il s’agit tout simplement d’un des tronçons qui relie Paris à Milan, à l’aide du TGV. Pas de ligne, pas de trajets, et ce pendant un bon bout de temps ! La reprise des circulations, annoncée en août, a finalement eu lieu fin juillet grâce à un travail de fourmi de la part des agents SNCF. Heureusement pour les voyageurs, les tickets ont pu être remboursés

la météo n'a pas épargné les actualités SNCF

L’actualité SNCF s’emballe à cause des billets

Les buralistes vendent des tickets de train !

On en parlait depuis plusieurs mois dans les actualités SNCF et c’est désormais officiel : il est maintenant possible d‘acheter son billet de train… dans des bureaux de tabac ! Oui, vous ne rêvez pas, les buralistes ont la permission de vendre des tickets de TER… Pour ce faire, l’usager devra réserver son billet à l’aide d’une application sur smartphone ou tablette présente chez le buraliste puis faire imprimer son billet ! Simple comme bonjour donc…

Attention, si vous comptiez partir au bureau de tabac le plus proche de chez vous, sachez que pour l’instant, il ne s’agit que d’une expérimentation. En effet, seules cinq régions ont été choisies pour mieux comprendre les besoins des usagers du rail : Bourgogne Franche-Comté, Grand Est, Normandie, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une bonne manière de lutter contre la fermeture des guichets dans les gares rurales 🙂

Succès mitigé pour les cartes Avantage

Annoncées en grande pompe en mars puis lancées au mois de mai, les nouvelles cartes de réduction de la SNCF (appelées désormais « Avantage« ) ont rencontré un franc succès, avec près de 500 000 unités vendues en deux mois ! Selon la compagnie, il se serait écoulé deux fois plus de cartes, ce qui fait de la carte Avantage un succès commercial, avec un engouement tout particulier pour la version « Senior » de la carte.

Cependant, le compte n’y est pas. Même si les associations d’usagers reconnaissent qu’elles ont apporté de la clarté dans les conditions d’utilisation, elles constatent que les prix ont augmenté pour certains usagers (une augmentation de 20% pour ceux qui n’utilisent qu’une seule ligne). De plus, il a été constaté des disparités tarifaires entre régions, puisque certains territoires comme la Bourgogne ne prennent pas en compte ces cartes… Casse tête !

Actualités SNCF : un temps d’attente record !

Autre casse tête pour les usagers et qui prend de plus en plus d’ampleur dans les actualités SNCF : le temps d’attente aux guichets ! Même si la compagnie avait tenté de calmer le jeu et de minimiser le problème, les syndicats sont montés au créneau pour pointer du doigt ce dysfonctionnement. En effet, selon leurs relevés, dans certaines gares, il faut entre 1h30 et 2 heures pour compléter sa transaction, un comble !

Bien que la SNCF a une politique orientée vers le tout internet (commande des billets, échange, annulation, etc…), force est de constater que les guichets ont encore toute leur utilité pour certaines personnes. Ainsi, les supprimer donne donc lieu à d’interminables files d’attentes, au grand dam des syndicats et des usagers. Pour réduire l’attente aux guichets, la SNCF a annoncé des renforts dans les gares parisiennes… pour cet été uniquement !

les guichets ont fait polémique dans les actualités SNCF de ce mois

Actualités SNCF : des faits divers en été…

Quatre personnes tuées à un passage à niveau

S’il y a bien un problème récalcitrant que la SNCF doit corriger, ce sont les accidents qui ont lieu aux passages à niveau. Parmi eux, un qui a coûté la vie à une femme et ses trois enfants dans la Marne (51). Elle aurait percuté un train après avoir forcé un passage à niveau classé sans risque (selon les conclusions de l’enquête), une barrière du passage aurait été retrouvée pliée à proximité du lieu de l’accident.

Pour rappel, presque la moitié des collisions entre une voiture et un train sont mortelles. Par conséquent, il est fortement recommandé de faire preuve de la plus grande des prudences à proximité des passages à niveau, et de ne pas franchir les barrières une fois les feux rouges clignotants allumés ! Si vous vous retrouvez coincés, forcez les barrières, elles sont faites pour être cassées en cas d’urgence.

Un train abandonné dans les actualités SNCF ?

Voici une histoire qui pourrait s’apparenter à une plaisanterie mais qui n’en est pas une (et qui n’a pas fait rire la SNCF et ses cheminots). En effet, mi-juillet, le journal Sud-Ouest avait rapporté qu’un agent de la compagnie ferroviaire française aurait arrêté son train en pleine gare de Libourne, puis serait parti. Problème, ce train transportait du matériel militaire, et il a fallu dépêcher un autre conducteur pour finir le trajet…

Même si la SNCF ne dément pas, elle ne parle pas d' »abandon de poste » comme le journal. En effet, selon la compagnie, le conducteur ayant fait ses heures, il devait donc sortir du train, étant donné que la réglementation ne permet pas de conduire plus que le nombre d’heures imposé. De plus, il avait avisé au préalable le poste de commande, qui a accepté sa demande de garer ce train en gare. Une polémique pour rien donc…

Un « train-drone » testé en région parisienne !

Vous aviez pris l’habitude de saluer le chauffeur de votre TER tous les matins, ou de pester contre lui car votre train est une nouvelle fois en retard ? Si c’est votre le cas, alors voici une nouvelle qui va changer votre quotidien. En effet, la SNCF vient tout juste d’expérimenter un « train-drone », à savoir un train piloté à distance ! Non, ce n’est plus de la science fiction, c’est bien réel : ces trains devraient d’ailleurs arriver vers 2025 !

Pour réussir une telle prouesse, la SNCF a fait piloter un train, composé d’une voiture d’Intercités et de deux locomotives, entre Villeneuve-Saint-Georges (94) et Juvisy (91) sur près de 4 kilomètres ! Un employé de la SNCF se trouvait à quelques kilomètres de là, au poste de commande de Vigneux-sur-Seine (91) et pouvait vérifier son train à l’aide de caméras. Une pratique qui laisse songeur, et qui soulève bon nombre de questions

dans les actualités sncf, un accident et l'avenir du fret

Un point sur la concurrence de la SNCF…

Actualités SNCF : Un nouveau concurrent à venir

Après l’allemand Flixtrain et l’italien Trenitalia, voici venir une autre compagnie qui pourra rouler sur certaines lignes exclusives à la SNCF jusqu’alors : Renfe. En effet, l’équivalent espagnol de la SNCF a officiellement approuvé son arrivée en France, afin de pouvoir utiliser les lignes à grande vitesse propres aux TGV. Cependant, pour pouvoir emprunter ces trains, il faudra attendre 2021 au plus tôt.

Même si Renfe a annoncé sa future participation dans le ferroviaire français, la compagnie espagnole n’a pas encore dévoilé les lignes qu’elle exploitera. La seule certitude pour le moment est qu’elle ne desservira pas Paris à cause de contraintes techniques. La ligne exploitée dans un premier temps serait Lyon – Marseille, et verrait circuler des trains pelliculés Renfe mais conçus par Alstom (le constructeur du TGV français) ! Affaire à suivre…

Bientôt la fin du Fret à la SNCF ?

C’est un sujet assez épineux qui mérite d’être abordé, surtout après la mort annoncée du Train des Primeurs (voir actualités SNCF de juin). En effet, le 1er janvier 2020, cette entité appartenant à la SNCF doit devenir une filiale de la compagnie ferroviaire. Le problème, c’est que Fret SNCF (c’est le nom de l’activité de transport de marchandises) est lourdement endetté, et a connu des pertes à hauteur de 172 millions d’euros en 2018 !

Bien entendu, d‘autres solutions comme la suppression de postes sont envisagées. Cependant, la question de la radiation de cette branche se pose de plus en plus. En effet, avec 5,2 milliards de dettes et seulement 170 millions d’euros de fonds propres, l’avenir du Fret est de plus en plus incertain, tout comme l’est le Train des Primeurs, véritable symbole de cette débâcle (train qui roulerait à vide et qui serait bientôt supprimé)…

Les péages, juge de paix de la concurrence ?

Et si l’élément qui allait régir la concurrence n’était pas le nombre de compagnies présentes sur le réseau mais plutôt le péage qu’ils allaient devoir payer ? Dans le monde du ferroviaire, on parle de péage à chaque passage d’un train sur une ligne à grande vitesse. Une certaine somme doit être payée à SNCF Réseau (anciennement Réseaux Ferrés de France) et elle varie en fonction du train et de son poids (et ce, depuis deux ans).

Cependant, l‘autorité qui régule ces péages (l’ARAFER) souhaite faire entrer dans le calcul d’autres éléments, comme le chiffre d’affaires ou le nombre de passagers transportés. Autrement dit, tout serait fait pour attirer la concurrence sur le réseau et éviter un nouveau monopole. De plus, ces péages seraient modulables pour ne pas entraîner la fermeture des lignes moins rentables ! Affaire à suivre, car le sujet est loin d’être simple…

L’actualité SNCF insolite du mois de juillet

Pour finir, nous avons l’habitude de terminer notre revue de presse par une actualité SNCF insolite qui a marqué le mois écoulé. Pour cela, direction les Yvelines et la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine (78), située sur le RER A. Le 15 juillet à 9h, un évènement assez particulier va se produire puisque la circulation des trains va être interrompue suite à un dégagement de fumée provenant d’une des rames de la ligne !

Après investigation, il s’avère que le responsable de cet incident n’est ni un moteur, ni une caténaire mais… une cigarette électronique ! En effet, cette dernière aurait explosé dans la sacoche d’un voyageur, sans que ce dernier soit en train de l’utiliser dans la rame (ce qui est formellement interdit on vous le rappelle). Cette mésaventure a entraîné de nombreux retards sur le réseau RER A et à l’arrivée à la gare Saint Lazare, allant jusqu’à 30 minutes.

les actualités sncf ce sont également des histoires insolites

C’est ainsi que se termine notre rétrospective des actualités SNCF de ce mois de juillet 2019. Si nous avons omis de mentionner une information capitale et que vous souhaitez en discuter (ou même réagir à une information dans l’article), l’espace commentaires est fait pour vous. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage, et un bon courage dans vos déplacements quotidiens 😉

Catégories : Revue de presse

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

1 commentaire

Le CDG Express (ou Charles de Gaulle Express) expliqué - Grèves SNCF · 7 août 2019 à 16 h 34 min

[…] nous avons l’habitude de parler des perturbations qui surviennent à la SNCF, mais également des actualités et des nouveautés qui pourraient impacter votre voyage avec la SNCF dans le futur. Aujourd’hui, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet