Même pendant le mois d’août, votre blog dédié aux perturbations SNCF ne prend pas de vacances, bien au contraire ! En effet, Grèves-SNCF reste à l’affut des actualités SNCF et vous propose une rétrospective des nouvelles marquantes ou qu’il fallait impérativement retenir. Après avoir décortiqué le futur projet de concurrence ferroviaire, on remet les mains dans le cambouis pour vous synthétiser tout ça ! C’est parti…

Actualités SNCF : des erreurs d’aiguillage

L’état du réseau au coeur des actualités SNCF

Première grosse information au coeur des actualités SNCF : l’état du réseau ferroviaire français. Ayant subi de plein fouet la canicule et les intempéries des mois de juin et juillet, il est désormais au centre des débats. La raison ? Un rapport émis par l’Établissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) et dévoilé récemment par le journal Le Parisien. Malheureusement pour la compagnie ferroviaire française, ce rapport n’est pas très optimiste.

Parmi les éléments relevés par l’autorité de sécurité ferroviaire, on peut y retrouver un manque criant d’entretien des lignes et des infrastructures. Câbles défectueux, fils électriques grignotés, absence de boulons sur les rails, près d’un millier d’anomalies ont été détectées. La SNCF a vite réagi, prenant ce problème très au sérieux, et rappelle que 3 milliards d’euros sont investis chaque année pour rénover le réseau… Allez, mention passable !

Quid de la ponctualité de la SNCF en 2018 ?

Décidément, ce mois ci, la compagnie ferroviaire française n’est pas épargnée par les rapports. Cette fois ci, c’est lAutorité de Régulation des Activités Ferroviaires Et Routières (ARAFER) qui dévoile un rapport sur la ponctualité des trains pour l’année 2018 ! Pour rappel, la SNCF avait connu en 2018 un épisode de grèves sans précédent et un incendie à la gare de Paris Montparnasse, ce qui a fortement impacté les résultats de ce rapport.

Suite à ces perturbations et selon le rapport, 400 000 trains ont été supprimés en 2018 (contre 63 000 en 2017). Côté retard, la ponctualité reste stable : 13%, dont 27% pour les TGV et Intercités (en augmentation), 12% pour les TER et 10% pour les RER et Transilien. Les raisons évoquées par le rapport ? Une panne matérielle dans un cas sur quatre, et une raison extérieure à la compagnie dans un cas sur trois. Il faudra donc revoir sa copie… 🙂

La ligne Rennes – Châteaubriant est de retour !

Après deux mauvaises nouvelles dans les actualités SNCF, voici venir une bonne surprise pour les usagers de la ligne Rennes (35) – Châteaubriant (44). En effet, après 8 mois de travaux sur les voies, qui ont nécessité l’interruption du trafic pendant 6 mois, la portion ferroviaire entre Rennes et Rethiers (35) va finalement réouvrir le 31 août ! Une bonne nouvelle quand on sait que de nombreuses lignes ferment chaque année en France.

Ainsi, la SNCF recommande aux automobilistes de bien faire attention à l’approche des passages à niveau. Il y en a 23 en tout sur la ligne, et certains d’entre eux peuvent représenter un danger en cas d’imprudence. Pour rappel, cette ligne à voie unique et non électrifiée fut ouverte en 1881 et reprise en 1937 par la SNCF. Sa rénovation va permettre une circulation des trains plus rapide (90km/h au lieu de 40) et en toute sécurité.

sur les rails, les actualités SNCF battent le pavé !

Les actualités SNCF concernent également les trains

12 nouvelles rames TGV bientôt en circulation

Depuis l’inauguration du TGV en 1981, la SNCF continuait de faire circuler des rames originelles (appelées également PSE pour Paris Sud-Est). Cependant, avec l’âge (plus de 35 ans), ces rames subissent régulièrement des pannes, ce qui impacte fortement les voyageurs. Pour remédier à cela, SNCF Mobilités a validé l’achat de 12 nouvelles rames TGV, mais pas n’importe lesquelles : des rames TGV Océane, qui sillonnent déjà la ligne Paris – Bordeaux.

Ces nouvelles rames, en plus de disposer des derniers équipements en cabine et de moteurs plus puissants, pourront transporter plus de voyageurs. Elles seront également plus confortables que les TGV PSE, que cela soit au niveau des sièges mais aussi de la connectivité (prises électriques, Wi-Fi etc.). Ces rames circuleront dès 2021 sur les lignes Paris-NantesParis-Metz/Nancy et Paris-Rennes. Coût total : 335 millions d’euros, bien investis. 😉

Quand certaines rames TER posent problème…

Alors que de nouvelles rames TGV doivent entrer en circulation, d’autres trains, utilisés cette fois-ci pour les services TER ou Transilien, posent problème. En effet, le syndicat CGT est en train de mener une véritable croisade contre Bombardier, le constructeur canadien qui fournit aux régions le « Regio2n« , un train nouvelle génération. Au total, plus de 400 rames ont été commandées depuis 2014 et devraient sillonner le territoire français.

Problème, la CGT n’en veut pas. Et pour cause : de nombreuses malfaçons ont été détectées dans ces rames qui ne permettent donc pas de rouler dans les meilleures conditions possibles. Défaillances techniques/électroniques, fiabilité aléatoire, accidents… La liste est longue, ce qui ne rassure pas du tout. Cependant, Bombardier se défend, prétextant que les rames ont passé les contrôles qualités de la SNCF. Qui aura le dernier mot ?

Alstom pourrait-il passer à côté d’un gros contrat ?

Après avoir laissé filer le renouvellement des trains régionaux (qui a débouché sur le choix de Bombardier et ces Regio2n), Alstom serait également sur le point de laisser filer une autre contrat très juteux : celui du renouvellement des trains Intercités. En effet, le constructeur espagnol CAF devrait être préféré au constructeur français pour les nouvelles rames des lignes Paris – Toulouse (via Limoges) et Paris – Clermont-Ferrand.

Là où le bât blesse, c’est que ces lignes sont des lignes très importantes aux yeux de l’État. On appelle cela des lignes structurantes, où roulent des Trains d’Équilibre du Territoire (TET). Ainsi, il est impossible de passer à côté d’un tel appel d’offres, qui représente 28 rames, et 45 rames en option pour la ligne Bordeaux – Marseille (via Toulouse). Qui gagnera cette bataille avec une enveloppe de 800 millions d’euros à la clé ? Résultat en automne…

Actualités SNCF : de l’amiante dans certains trains ?

Certains trains de la SNCF seraient-ils dotés d’amiante ? C’est en tout cas ce qu’a constaté le syndicat SUD-Rail, qui est monté au créneau ce mois ci. Le motif est simple : la présence d’amiante dans des pièces situées sur les wagons à bogies (chariots qui permettent de fixer les roues du train). Cette présence d’amiante (dangereuse pour la santé) concerne surtout le personnel chargé de maintenance et de démantèlement des trains.

Pourtant, la SNCF avait assuré aux cheminots que cette matière toxique avait été retirée des pièces incriminées, un camouflet pour le syndicat. En effet, des inspecteurs du travail mais également des cabinets indépendants ont prouvé la présente d’amiante dans les bogies. Problème, la SNCF campe sur ses positions et n’a pas encore lancé le moindre plan. Côté SUD-Rail, il n’est pas exclu que des procédures judiciaires soient lancées…

les actualités SNCF, cela concerne également les trains

Quelques couacs dans les actualités SNCF

Oui, il existerait bien des trains fantômes à la SNCF !

Après les wagons qui posent problème, voici venir des trains qui disparaissent ! Non, il ne s’agit pas d’un numéro de cirque mais bien de la dure réalité rencontrée par de nombreux voyageurs du rail. En effet, plusieurs d’entre eux ont constaté qu’un nombre conséquent de trains n’était pas proposé à la vente. Pourtant, ces trains sont bel et bien en circulation, et la plupart sont très loin d’afficher complet ! Étrange, vous ne trouvez pas ?

Par exemple, si vous souhaitez vous rendre à Amiens depuis Lille en Ouigo, aucun train ne vous sera proposé (alors qu’il est affiché en gare). C’est le cas également de TGV mais aussi de TER et de trains Transilien. Bug informatique ? Volonté commerciale pour favoriser les trajets longue distance ? Difficile de savoir… Néanmoins, la compagnie ferroviaire a conscience de cela et compte bien faire tout son possible pour corriger le tir. On attend de voir ! 🙂

Une grève prévue pour le 24 septembre prochain ?

On commençait à s’ennuyer de ne plus voir de grèves à la SNCF. Rassurez-vous, les cheminots devraient bientôt remettre le couvert (c’est très cliché on vous l’accorde) ! En effet, le troisième syndicat de la compagnie ferroviaire, SUD-Rail, appelle les cheminots à manifester contre la réforme des retraites, de concert avec un autre syndicat : la CGT. Cette manifestation pourrait s’accompagner d’une grève générale.

Pour l’instant, nous n’en savons pas plus concernant cet appel à manifester et à la grève. Comme pour le 4 juin, il se pourrait bien que le trafic ne soit impacté qu’en région, et que l’appel à la mobilisation ne soit pas aussi fort que pendant les grèves de 2018. Rassurez-vous, quand nous disposerons de plus d’informations à ce sujet, nous traiterons le sujet dans un article dédié. Restez connectés à Grèves-SNCF. 😉

Mais où sont passés les chèques vacances ?

« Z’avez pas vu les chèques vacances ? On les cherche partout… » Ces quelques mots pourraient être tirés d’un chanson de Nino Ferrer. Malheureusement, cette situation n’est pas fictive, mais bien réelle. En effet, depuis quelques temps maintenant, il est devenu impossible d’utiliser les e-chèques vacances (les chèques vacances en ligne) sur le site Oui.SNCF. Cependant, en 2016, la SNCF s’était engagée à les accepter comme moyen de paiement

Bien entendu, comme pour tout bug, la compagnie ferroviaire a été rapidement alertée à ce sujet. Bien qu’elle ait confirmé la présence de cette anomalie, elle a toutefois rappelé que l’accord conclu avec l’association des chèques vacances a pris fin en juin 2017. Cependant, la situation va évoluer avec l‘intégration de ce mode de paiement au site d’ici 2020. Pour l’heure, si vous voulez payer en chèques-vacances, il faudra vous rendre au guichet (et patienter)…

L’actualité SNCF insolite du mois

Comme chaque mois, nous terminons notre rétrospective des actualités SNCF du mois par une actualité insolite. Néanmoins, ce mois ci, on pourrait également qualifier cette information de tragique. En effet, durant la journée du 24 août, un TGV reliant Paris à Lausanne a percuté… un troupeau de vaches à hauteur de la commune de Supt (39). Bilan de ce choc ? 16 vaches sont décédées sur le coup, et 6 furent euthanasiées par un vétérinaire.

La question que l’on peut donc se poser est : que faisait ce troupeau de vaches sur les voies ? Problème de clôture ? Randonneur négligent ? Une enquête a été ouverte par les gendarmes du Jura pour déterminer les causes de cet accident. Quant aux voyageurs, ils sont arrivés à destination avec cinq heures de retard, la rame ayant été fortement endommagée. On rappelle que 220 collisions avec des animaux ont lieu chaque année en Franche Comté.

découvrez dans cet article les actualités SNCF qui ont marqué le mois d'août !

C’est ainsi que se termine notre rétrospective des actualités SNCF du mois d’août. Si vous avez d’autres informations à nous partager ou si vous souhaitez réagir à cet article, l’espace commentaires est fait pour vous ! N’hésitez pas à relayer cet article sur les réseaux sociaux et à nous suivre sur Facebook et Twitter… Bon voyage, et bon courage. 🙂

Catégories : Revue de presse

Constantrain

Ferrovipathe depuis ma tendre enfance, je partage avec vous ma passion pour les trains et mes connaissances sur le ferroviaire. A une petite préférence pour les TGV et les Eurostar, même si tous les trains sont les bienvenus dans mon coeur ;)

2 commentaires

Perturbation SNCF : une grève prévue fin septembre ? - Grèves SNCF · 4 septembre 2019 à 9 h 31 min

[…] que le mois d’août est terminé et qu’il a fait place à la rentrée, voici une nouvelle qui risque de faire grincer […]

Retour sur les actualités SNCF du mois de septembre ! - Grèves SNCF · 26 septembre 2019 à 9 h 30 min

[…] l’évoquions déjà dans les actualités SNCF du mois d’août comme une simple rumeur, mais c’est désormais officiel : le constructeur espagnol CAF remporte […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuaire internet